23 Février 2022 | Loma Linda, Californie, États-Unis | Par Lindsey Crumley, Loma Linda Health News

La consommation d’avocat est associée à une alimentation de meilleure qualité chez les adolescents, d’après une étude récente menée par des chercheurs de l’Université de Loma Linda et de l’Université du Nouveau-Mexique.

Les résultats de l’étude ont montré que la qualité de l’alimentation des consommateurs d’avocat était nettement supérieure à celle de ceux qui n’avaient jamais consommé d’avocat. L’étude a analysé des données récoltées à propos de 534 adolescents âgés de 12 à 18 ans qui fréquentaient des écoles secondaires publiques et adventistes dans le Michigan et dans le sud de la Californie.

L’auteure principal de l’article, Gina S. Siapco, DrPH, professeure à l’École de Santé Publiquede l’Université de Loma Linda, dit que l’avocat est un aliment riche en nutriments qui n’est pas très fréquent dans de nombreuses cuisines ; cependant, lorsqu’il est au menu, il accompagne généralement des légumes bons pour la santé. Cela explique que l’étude ait trouvé chez les consommateurs d’avocat, une consommation plus élevée d’aliments à base de plantes et de nutriments généralement en déficience.

« Nous avons été surpris par le fait que l’étude semble indiquer une influence environnementale sur les choix alimentaires de nos adolescents, » a déclaré Dr Siapco. « Cela signifie que les parents et les écoles peuvent influencer l’alimentation des adolescents et que ces derniers continueront probablement la pratique à l’âge adulte. »

L’étude, « Associations entre la Consommation d’Avocat et la Qualité de l’Alimentation, l’Apport Alimentaire, les Mesures de l’Obésité et de la Composition Corporelle chez les Adolescents : l’Étude sur l’Alimentation et le Développement des Adolescents, » a été publiée dans Nutrients, une revue sur la nutrition humaine, en décembre 2021.

Il s’agit de la première étude qui met en lien l’avocat et les adolescents afin d’analyser la qualité de leur alimentation et la santé. Bien que des études similaires aient été réalisées avec des données portant sur des adultes, le manque de connaissances sur la qualité de l’alimentation des adolescents a laissé un grand fossé. Dr Siapco a indiqué qu’il était important d’étudier les habitudes alimentaires des adolescents parce que les adolescents sont à une étape cruciale de leur vie pendant laquelle ils cimentent de nombreuses habitudes qui affecteront leur santé future à l’âge adulte.

Les consommateurs d’avocat dans l’étude ne mangent pas une grande quantité d’avocats – seulement environ 2/3 d’un avocat moyen par semaine. Dr Gina Siapco dit que bien que d’autres études soient nécessaires pour déterminer les effets bénéfiques de l’avocat sur la santé, l’exposition à l’avocat profite indirectement à la santé des adolescents, car l’avocat apparaît généralement dans les assiettes avec d’autres aliments végétaux. Dr Siapco dit que les parents et les écoles devraient incorporer plus d’aliments végétaux dans le régime alimentaire des adolescents, car ces éléments façonnent les choix alimentaires des enfants.

« Puisque ce ne sont pas eux qui achètent la nourriture, les adolescents mangent ce qui leur est proposé, » a expliqué Dr Siapco. « Nos enfants devraient se retrouver devant plus d’aliments qui les aideront à avoir une alimentation plus saine et de meilleure qualité. »

Dr Siapco espère que les parents et les écoles utiliseront ces résultats pour améliorer la qualité de l’alimentation de leurs enfants et éviter des problèmes de santé tels que l’obésité infantile, qui poursuit souvent une personne tout au long de sa vie.

« En allant plus loin dans cette étude, nous serons en mesure d’aider les parents et les adolescents à voir les problèmes que confrontent les adolescents en ce qui concerne leur alimentation, » a dit Dr Siapco. « Peut-être que nous pourrons même aider à intervenir. »

L’étude est une étude de recherche secondaire utilisant les données de l’Étude sur l’Alimentation et le Développement des Adolescents qui date de 2014. Cette étude a été financée par le Hass Avocado Board.

Plus d’informations sur la recherche au Pôle Santé de l’Université de Loma Linda sont disponibles  en ligne.

La version originale de cet article a été publiée par Loma Linda University Health

Traduction : Patrick Luciathe

Top news

Les dirigeants adventistes visitent les membres locaux aux Bahamas
Expérimenter un vrail réveil
Intervention rapide d’ADRA après des inondations en Russie