Mots-clés les plus recherchés

Delbert W. Baker, vice-président général de la Conférence Générale, préside la séance de travail au cours de laquelle la question de l’herméneutique a été examinée le 9 juillet. Image de Kenn Dixon, AR/ANN.

15 Juillet 2015 – San Antonio, Texas, Etats Unis – Marcos Paseggi, Adventist Review/ANN

La direction de la Conférence Générale a décidé de travailler avec l’Institut de Recherche Biblique sur une étude visant à donner des informations à l’église mondiale sur les principes bibliques d’interprétation tels que l’Eglise Adventiste du Septième Jour les considère.

Le sous-secrétaire de la Conférence Générale, Myron Iseminger, qui a fait l’annonce le 10 juillet, le dernier jour des rencontres administratives de la Session de la Conférence Générale de San Antonio au Texas, a également dit aux délégués que l’institut de Recherche Biblique « étudie déjà la question et envisage de publier le résultat de ses recherches » dans une édition mise à jour d’un livre sur le sujet.

L’Institut de Recherche Biblique, qui se trouve au siège de la Conférence Générale, a publié au moins deux livres sur le sujet, y compris l’ouvrage Comprendre les Ecritures : Une Approche Adventiste, éditée par George W. Reid, et Interpréter la Bible : Questions et Réponses sur la Bible, édité par Gerhard Pfandl.

Les remarques de Myron Iseminger sont intervenues en réponse à une requête faite par un délégué et à un vote pris le 9 juillet. Le délégué avait invité instamment l’église à réétudier son herméneutique à la lumière du vote relatif à la consécration des femmes pris le 8 juillet, de telle manière à éviter dans l’avenir de tels conflits d’opinion au sujet de certains versets de la Bible.

L’herméneutique, ou l’étude des principes et des méthodes d’interprétation, cherche à proposer un cadre de base qui peut être utilisé dans toute analyse de versets ou doctrines quelconques des Ecritures. Même si les chercheurs Adventistes ont eu l’occasion de se prononcer sur le sujet dans le passé, le délégué qui a soulevé la question a pensé qu’une position renouvelée était nécessaire après le vote relatif à la consécration des femmes au ministère pastoral.

On n’est pas sûr des effets pratiques que pourrait avoir cette étude sur les prochaines résolutions de l’église ou comment cela cadrerait avec des déclarations d’Ellen G. White selon lesquelles même si « les grandes vérités de la Parole de Dieu sont si clairement exposées que nul ne devrait se tromper en cherchant à les comprendre » (Manuscript Releases, Vol. 15, p. 150), « Nous ne pouvons…adopter une position selon laquelle l’unité de l’église consiste à voir chaque texte des Ecritures dans la même nuance » (Ibid. p. 149).

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

L’Église adventiste honore les éducateurs de longue date lors de la célébration annuelle de la Journée des Enseignants
Accord trouvé dans le procès lié à l’arrangement pour le sabbat pour l’École Adventiste d’Oakwood
Accès à des fournitures scolaires pour 52 enfants ukrainiens grâce à ADRA Italie