Mots-clés les plus recherchés

Les responsables du Ministère des femmes dans tout le territoire de l’Église adventiste du septième jour en Inter Amérique lèvent la main pendant la prière en signe d’engagement à consacrer leur ministère cette année à l’éducation et au témoignage auprès des femmes dans toutes les églises et communautés locales dans leurs pays d’origine. La conférence de formation d’une journée a eu lieu le 20 février 2020 à Miami, en Floride, aux États-Unis. [Photo : Libna Stevens / DIA]

27 Février 2020 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Division Inter Américaine

Des dizaines de dirigeantes du ministère de la femme supervisant des milliers de responsables locales dans l’ensemble de l’Église adventiste du septième jour dans la Division Inter Américaine (DIA) se sont engagées à poursuivre leur rôle et leur engagement à enrichir la vie d’autres femmes dans les églises et les communautés cette année.

Près de 200 directrices venues d’unions, de fédérations et de missions se sont réunies pour une conférence de formation d’une journée à Miami, en Floride, le 20 février, afin d’adorer, de prier, de faire du réseautage et de s’engager à atteindre personnellement au moins cinq femmes avec le message d’espérance en 2020.

Dinorah Rivera, directrice du ministère des femmes pour l’Église adventiste en Inter Amérique, encourage les déléguées à continuer de placer l’emphase sur le fait d’amener des gens aux pieds de Jésus. Esmeralda Guzman (à droite) sert de traductrice. [Photo : Libna Stevens / DIA]

« C’est un engagement que vous prenez d’amener des gens aux pieds de Jésus, » a déclaré Dinorah Rivera, directrice du ministère des femmes pour l’Église adventiste en Inter Amérique et principale organisatrice du programme. La conférence fait suite à l’élan suscité par l’initiative d’évangélisation de l’année dernière, qui a permis de former plus de 25000 nouveaux disciples grâce au travail dévoué des responsables du ministère des femmes des églises locales, a expliqué Diborah Rivera.

La conférence dont le thème était « Choisies et Aimées, » tiré de Jérémie 31: 3, avait pour objectif de motiver les femmes qui ont été choisies et aimées par Dieu dans un but important, a déclaré Dinorah Rivera. « Nous avons encore une fois une formidable opportunité de poursuivre le temps fort créé par cette initiative qui a permis à tant de femmes de mener des campagnes d’évangélisation et de toucher de nombreuses personnes dans la communauté, » a-t-elle ajouté.

« J’ai vu comment cette initiative a vraiment décollé dans toute la DIA et les femmes sont ravies de continuer à toucher la vie de beaucoup d’autres personnes. »

Des délégués participent à une scène spéciale représentant la femme Samaritaine au puits comme indiqué dans Jean 4. [Photo : Libna Stevens / DIA]

L’initiative encourage les femmes à entrer dans une démarche intentionnelle visant à aimer et former celles qui sont dans l’église, à découvrir leurs besoins et à offrir cette compassion et cet amour aux femmes de la communauté, a expliqué Dinorah Rivera.

« Scellez votre engagement avec le Seigneur cette année, laissez Dieu vous purifier, vous bénir et vous utiliser à son service cette année, » a dit Dinorah Rivera.

Pasteur Elie Henry, président de la Division Inter Américaine, a remercié les responsables des ministères de la femme pour leur implication dans la mission de l’église. « Nous comprenons ce que cela implique pour chacun d’entre vous de continuer à suivre cet appel, » a déclaré pasteur Henry. Il s’agit d’une transformation quotidienne en Jésus pour être prêt pour la seconde venue tout en témoignant auprès des autres du message de l’évangile, a-t-il dit.

Milder de Palacio, directrice du ministère des femmes pour l’Église adventiste dans l’Union de l’Ouest du Venezuela, partage avec la délégation son expérience suite à la perte de son mari décédé l’année dernière. [Photo: Libna Stevens / DIA]

Notre témoignage doit être enveloppé de compassion et d’attention sincère pour le bien-être des autres, a déclaré Dinorah Rivera. « Nous devons avoir une démarche intentionnelle nous amenant à comprendre les besoins de tous les groupes de personnes dans l’église et nous assurer que nos programmes, nos efforts visent tous à apporter quelque chose aux autres et à les encourager, » a-t-elle ajouté. Tout d’abord, cette emphase doit commencer à l’intérieur de l’église, pour ensuite s’étendre à la communauté, a dit Dinorah Rivera.

Dinorah Rivera a dirigé un panel de trois femmes : une jeune femme qui a été accueillie, nourrie et formée pour servir dans l’église, une autre qui a récemment pleuré la mort de son mari et une autre qui a un fils ayant des besoins spéciaux. Chacune des femmes a partagé ses propres expériences et a invité les femmes à faire preuve de compassion même si elles ne connaissent pas la situation les unes des autres.

« Lorsque nous n’avons pas vécu certaines expériences, nous avons tendance à minimiser ce que d’autres ont vécu, mais le Seigneur voudrait que nous ayons l’empathie, la compassion et la gentillesse dont Jésus a fait preuve, » a déclaré Dinorah Rivera. Il est important que nous prêtions attention à chaque femme qui vient à l’église, cherchant les moyens de répondre à tous leurs besoins, car nous ne savons pas ce avec quoi chacune d’entre elles lutte. »

Le pasteur Arnaldo Cruz du Sud de Miami lance un appel aux dizaines de femmes présentes pour une prière spéciale en faveur de leur ministère. [Photo : Libna Stevens / DIA]

Arnaldo Cruz, un pasteur adventiste de Miami, a invité la délégation des femmes à continuer de trouver des moyens d’avoir un impact sur la communauté avec le potentiel que Dieu leur a donné et le sixième sens dont elles ont hérité.

« L’église a besoin de femmes qui sont spirituellement mures, qui ne voient pas seulement ce qu’il y a de négatif dans l’église mais voient aussi les choses positives qui se passent dans l’église, » a dit Arnaldo Cruz. Ce n’est pas le budget qui permettra de développer les ministères des femmes à travers le territoire, mais des femmes remplies du Saint-Esprit, a-t-il dit. « C’est le moment de faire un changement, un changement de mentalité, un changement personnel, un changement spirituel et un changement dans votre relation avec Dieu. »

Pasteur Cruz a appelé les responsables des ministères des femmes à compter sur la puissance transformatrice de Dieu pour les garder fortes alors qu’elles continuent de diriger dans l’église et dans la communauté même lorsqu’elles se sentent épuisées, stressées et parfois sur le point d’abandonner.

Greisy Murillo de l’Université de Montemorelos, dans le Nord du Mexique, s’adresse à la délégation le 20 février. [Photo : Libna Stevens / DIA]

Les larmes aux yeux, des dizaines de femmes sont venues devant pour prendre part à la prière et reconsacrer leur ministère à de Dieu.

L’intervenant invité, Greisy Murillo, de l’Université de Montemorelos, au Nord du Mexique, a rappelé aux membres de la délégation qu’elles sont des vases que le Seigneur remplit, et que le Seigneur les appelle à partager avec ceux et celles qui les entourent. « Vous voyez peut-être que votre vase est brisé, et vous pensez que vous pouvez le réparer vous-même, mais seul Dieu peut le réparer, » a déclaré Greisy Murillo.

Le programme comprenait aussi des moments de louange, des séances de prière, des scènes, des interventions supplémentaires et bien plus encore.

Photo de groupe de la Conférence des Ministères de la Femme de l’Inter Amérique, le 20 février 2020. [Photo : Libna Stevens / DIA]

Pour en savoir plus sur les initiatives et les activités du ministère de la femme en Inter Amérique, cliquez ICI

Pour voir le programme du 20 février 2020, en ligne, cliquez ICI pour le programme du matin, ICI pour le programme de l’après-midi

Pour la galerie photo, cliquez
ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

L’Église adventiste honore les éducateurs de longue date lors de la célébration annuelle de la Journée des Enseignants
Accord trouvé dans le procès lié à l’arrangement pour le sabbat pour l’École Adventiste d’Oakwood
Accès à des fournitures scolaires pour 52 enfants ukrainiens grâce à ADRA Italie