Mots-clés les plus recherchés

18 Août 2021 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

Rappeler aux Adventistes du Septième Jour dans les milliers d’églises et groupes du territoire de la Division Inter Américaine [DIA] la certitude de la protection et des bénédictions de Dieu était le principal message présenté lors d’un récent Congrès en ligne sur la Gestion Chrétienne.

Le programme dont le thème était « Dieu Pourvoira, » visait à encourager spirituellement les participants et à tourner leurs regards vers les promesses de Dieu dans la Bible.

Le pasteur Roberto Herrera, directeur des ministères de la Gestion Chrétienne pour l’Église adventiste en Inter Amérique était le principal organisateur du congrès en ligne. [Photo : Capture d’écran de la DIA]

« Nous connaissons de nombreuses personnes qui ont perdu leur emploi, qui font face à la perte de leurs proches et qui ressentent peut-être l’envie de s’éloigner de Dieu et de l’église, mais il est important de s’accrocher à Dieu, » a déclaré pasteur Roberto Herrera, directeur des ministères de la gestion chrétienne pour l’Église adventiste en Inter-Amérique et organisateur du congrès. Le congrès avait été également conçu dans le but de consolider la mission de l’église dans chaque communauté, a expliqué pasteur Herrera. Il s’agit de réaffirmer la foi de chaque membre dans le plan que Dieu a pour chacun de ses enfants, a-t-il ajouté.

Le pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, a parlé de la promesse faite par Dieu de subvenir aux besoins de son peuple comme cela est indiqué dans Philippiens 4:19. « Il ne s’agit pas de trouver un chemin vers la prospérité, mais de comprendre comment Dieu veut nous donner ce dont nous avons besoin car il est pour nous celui qui pourvoit, mais cela va au-delà des choses matérielles, » a déclaré le pasteur Henry. Il s’agit de comprendre quels sont nos besoins et nos désirs, où se trouvent les trésors dans notre cœur, a-t-il dit. « Dieu veut que nous ayons confiance en lui et que nos pensées aillent au-delà, à la vie éternelle à venir. »

Le président de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry, rappelle aux membres de faire confiance à Dieu et de penser plus loin, à la vie éternelle à venir, lors du Congrès en ligne sur la Gestion Chrétienne organisé par l’église, le 14 août 2021. [Photo : Capture d’écran de la DIA]

Le programme en ligne de deux heures qui s’est tenu le 14 août dans des versions distinctes en anglais, espagnol et français, a mis en lumière le plan de Dieu à travers les offrandes et le système de la dîme. Des présentations ont été faites pour soutenir les programmes et les activités en cours organisés par les ministères de gestion chrétienne dans les 24 unions, ou régions ecclésiales, dans la DIA chaque mois, ont déclaré les organisateurs.

« Pour comprendre la gestion chrétienne de la vie, nous devons comprendre ce que signifie retourner à Dieu, marcher avec Dieu, suivre ses instructions et ses conseils, » a déclaré l’évangéliste Alejandro Bullón. Rechercher Dieu et sa sagesse tout en lui soumettant nos corps, notre esprit et nos cœurs, et tout ce que nous possédons, nous conduira à devenir des intendants fidèles, a-t-il déclaré.

Le trésorier de l’Église adventiste mondiale, Paul Douglas, a mis l’accent sur la dîme et les offrandes dans l’Église mondiale pendant plusieurs décennies pour montrer la façon dont Dieu pourvoit à travers le système de la dîme. Paul Douglas a souligné le but, la pratique, les principes, les règlements, les modèles et la promesse associés à la dîme. « Dieu nous a donné ce système de dîme dans un but et l’un des objectifs est d’achever cette œuvre, nous devons donc nous rassembler en tant que dirigeants et membres engagés dans la tâche, » a-t-il déclaré.

Paul Douglas, trésorier de l’Église adventiste mondiale, parle de la façon dont Dieu a pourvu à travers le système de la dîme et des offrandes dans l’église au fil des années. [Photo : Capture d’écran de la DIA]

Donner des offrandes c’est bien plus que soutenir l’église et sa mission, a déclaré le pasteur Benjamin Maxson, ancien directeur de la gestion chrétienne pour l’Église adventiste mondiale. « L’objectif premier de l’offrande est de libérer nos cœurs des chaînes du matérialisme qui ne sont brisées que par une relation avec Jésus-Christ notre Dieu, » a déclaré pasteur Maxson. Il s’agit à travers la dime de retourner à Dieu une partie de ce qu’il a donné, et l’offrande est une célébration de louange par rapport à qui Dieu est dans nos vies, a-t-il expliqué.

S’engager à remettre des offrandes amènera des bénédictions incommensurables, a déclaré le pasteur Ismael Castillo, président de l’Université de Montemorelos, lors de la version hispanophone du congrès. « Nous devons voir que nous avons une responsabilité locale, avec une vision globale, dans le plan de salut avec nos offrandes, » a dit pasteur Castillo. « Quel que soit ce qui manque, Dieu y pourvoira. »

Il ne fait aucun doute qu’être de bons intendants se traduira par de plus grandes bénédictions pour l’Église en Inter Amérique. « Nous sommes convaincus… que la gestion chrétienne et la spiritualité de l’église sont essentielles pour accomplir la mission tout au long de l’année, en particulier dans cette période dans laquelle nous vivons, » a dit pasteur Herrera.

Le pasteur Benjamin Maxson, ancien directeur de la gestion chrétienne pour l’Église adventiste mondiale, dit que remettre des offrandes est bien plus que soutenir l’Église et sa mission. [Photo : Capture d’écran de la DIA]

Le congrès comprenait des sessions de questions-réponses, des sélections musicales, des prières et d’autres réflexions spirituelles.

Pour voir le Congrès de la Gestion Chrétienne organisé par l’Inter-Amérique le 14 août 2021, dans les trois langues :

Pour l’anglais cliquez ICI

Pour l’espagnol cliquez ICI

Pour le français cliquezICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Implantation d’églises
L’Église Adventiste en Inter Amérique célèbre les champions évangélistes laïcs
L’Église Adventiste encourage les membres laïcs à « faire briller la lumière de l’évangile » partout en Inter Amérique