Mots-clés les plus recherchés

Heidi Cartagena de Tuxtla Gutiérrez, dans l’état du Chiapas au Mexique, montre comment elle réalise un message sur l’amour du Christ en lettrage sur sa chaîne YouTube « Lettering con propósito » (Lettrage avec un objectif). Elle a transformé sa passion pour le lettrage en un ministère qui se développe et qui proclame aux autres l’espérance et l’amour de Jésus sur les réseaux sociaux. [Photo : capture Youtube]

3 Septembre 2021 | Tuxtla Gutierrez, Chiapas, Mexique | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

Depuis l’époque où elle était une petite fille grandissant dans l’église adventiste du septième jour à Tuxtla Gutierrez, au Mexique, Heidi Cartagena voulait être une bénédiction pour les autres avec sa voix en chantant ou en prêchant. Mais elle était trop timide. Ce n’est qu’à l’université qu’elle a trouvé sa voix grâce au lettrage, l’art de dessiner des lettres.

« J’ai étudié l’architecture pendant un an et puis j’ai décidé de passer à la conception graphique, » a raconté Heidi Cartagena, une adventiste du septième jour de troisième génération. « Pendant que j’étais dans la conception graphique. J’ai découvert la calligraphie et plus tard le lettrage. »

Heidi Cartagena se tient à côté d’un tableau noir qu’elle a réalisé dans son uniforme de responsable des éclaireurs lors du programme de lancement de l’action missionnaire des jeunes « Jésus dans ma Ville » au Centre Polyforum de Tuxtla Gutiérrez, dans le Chiapas, au Mexique, en 2018. [Photo : avec l’aimable autorisation de Heidi Cartagena]

Elle s’est inscrite à un cours de lettrage et cela a lancé son ministère visant à proclamer l’espérance et l’amour dans un monde troublé. Après avoir obtenu en 2019 un diplôme en conception graphique, elle a obtenu un emploi tout en apprenant tout sur le lettrage.

« Parfois, je passais sept heures d’affilée à pratiquer le lettrage, m’entrainant souvent de 17h00 jusqu’à 23h00 un vendredi soir pour préparer un message de sabbat en lettrage, » a expliqué Heidi Cartagena. Elle a dit qu’elle n’a jamais été très bonne en dessin et se souvient que son professeur de cours préparatoire disait à quel point sa calligraphie était jolie. Elle se souvient également avoir vu son père écrire son nom et celui de ses sœurs. « Je prenais mes crayons et je dessinais des noms plusieurs fois de suite. »

Une illustration de lettrage faite par Heidi Cartagena à partir de la citation d’Ésaïe 41:10 avec le dessin de Jésus réalisé par son ami Joel Guzmán « Guzzi » qu’ils ont tous deux partagé sur les plateformes des réseaux sociaux. [Photo : compte Instagram @hcartagena]

« C’est comme si Dieu avait un objectif à travers moi parce que j’ai toujours voulu parler de Jésus et cela me permet de prêcher de manière créative, » a dit Heidi Cartagena, « J’aime cet art, absolument. » Elle a toujours été active dans l’église, créant du lettrage pour des pancartes d’activités pour les jeunes et réalisant des projets pour des fédérations, pour l’Université de Montemorelos, pour les cinq unions du Mexique et pour la Division Inter Américaine.

Le lettrage est devenu quelque chose de spécial parce que c’est quelque chose qui l’a rapprochée de Jésus, a-t-elle dit. « Cela m’a permis de connaître Jésus personnellement et de le voir agir dans ma vie d’une façon incroyable, » a expliqué Heidi Cartagena. Aujourd’hui, elle se consacre au lettrage à temps plein. Baptisé « Lettering con proprósito » (Lettrage avec un Objectif), elle a déclaré que son ministère s’inspire de versets qu’elle étudie dans la Bible et de ses expériences personnelles au quotidien. Elle dit qu’elle écoute de la musique et fait une prière avant chaque dessin de lettrage afin qu’il soit beau et qu’il touche le cœur de nombreuses personnes.

Heidi Cartagena (en bas au centre) affiche son lettrage artistique citant Matthieu 11:28 aux côtés d’amis qui font du lettrage, comme un message encourageant au début de la pandémie le 20 avril 2020. [Photo : compte Instagram @hcartagena]

Elle partage des tutoriels, des conseils sur le lettrage, et des expériences pratiques et inspirantes. Elle vend des agendas, des journaux de prière, des puces typographiques, des autocollants, des tasses, des sacs fourre-tout et plus encore sur les plateformes des réseaux sociaux. Son ministère est passé à 6000 abonnés sur Instagram, 4000 sur Facebook et des centaines sur sa chaîne YouTube. Mais, dit-elle, il ne s’agit pas juste d’avoir une exposition sur les réseaux sociaux. Elle est motivée par le fait de toucher les gens avec un message ou un verset que ses abonnés ont besoin d’entendre à ce moment-là.

« Je ne sais pas qui traverse une période difficile, mais je suis vraiment motivée à continuer de partager à travers ce ministère de lettrage parce que c’est clairement un ministère qui touche le cœur des gens, » a dit Heidi Cartagena. « Les gens baissent leur garde quand ils voient quelque chose de beau, un message, un verset qui peut aider au jour le jour. »

L’une des deux pancartes en lettrage que Heidi Cartagena a présentés de mars à mai 2021, à Mexico, lors d’une exposition organisée pour toute la ville par des designers et illustrateurs mexicains, pour apporter de l’espoir aux spectateurs pendant la période de pandémie persistante. La pancarte dit « Sois Fort et Courageux. » [Photo : avec l’aimable autorisation de Heidi Cartagena]

Heidi Cartagena a récemment participé à une campagne organisée pour toute la ville et présentant des panneaux géants à messages positifs à Mexico. Pendant ses études, elle avait rencontré un graphiste qui travaille maintenant dans une agence de publicité à Mexico. Il l’a invitée à participer à une exposition publique en présentant des messages positifs et motivants qui pourraient encourager les personnes qui ont bataillé pendant la pandémie. « Il m’a dit que les pancartes ne pouvaient comporter rien de religieux ni mentionner Dieu, » a expliqué Heidi Cartagena. Deux de ses dessins de lettrage ont été acceptés pour l’exposition qui s’est déroulée dans la municipalité de Gustavo A. Madero, près de La Reforma qui se trouve au cœur de Mexico.

Son ministère de lettrage continue de se développer. « Je continue de compter sur Dieu et il m’aide à grandir chaque jour, » a dit Heidi Cartagena. Il s’agit de proclamer Jésus de toutes les manières possibles, a-t-elle dit. « Dieu a élargi mes horizons et m’a amenée à comprendre que je ne veux pas seulement proclamer Jésus de manière numérique mais aussi de manière physique, avec des produits que les gens peuvent utiliser pour remplir un journal et comme un moyen de témoigner où ils en sont. »

« Je laisse Dieu continuer à parler à travers mon ministère et à me diriger dans les plans qu’il a pour moi chaque jour, » a dit Heidi Cartagena.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Rouler pour Jésus
Le Pérou enregistre le plus grand nombre de fossiles marins découvert jusqu’à maintenant
Journée des Invités de l’École du sabbat