Mots-clés les plus recherchés

Le 19 juin 2022 | Saint-Louis, Missouri, États-Unis | Angelica Sanchez, Adventist News Network

Des semaines avant le début de la 61e session de la Conférence générale (CG) à Saint-Louis, l’Église adventiste du septième jour mondiale a entrepris un 40 jours de prière, qui a commencé le 3 mai 2022. Dirigé par l’Initiative pour le réveil et la réforme, les 40 jours de prière ont pris fin le 11 juin, dernier jour de la session. Durant six semaines, l’Église mondiale s’est concentrée sur un réveil pour la mission, allant avec le thème de la session de cette année, « J’irai ».

Au cours du dernier quinquennat, l’Église mondiale et ses membres ont traversé de nombreuses épreuves. Des effets de la pandémie de COVID-19 aux difficultés financières en passant par les conflits armés, les catastrophes naturelles et j’en passe, la prière consacrée et fervente est essentielle. « Des chrétiens de toutes les époques ont trouvé qu’en temps d’incertitude et d’agitation, la présence de Dieu était source de paix. »1 Par conséquent, il n’est pas étonnant que, depuis 2015, on ait organisé de longues périodes de prière avant les sessions; effectivement, « l’Église s’est rassemblée en prière pendant les 100 jours qui ont mené à la session de la CG de San Antonio, au Texas ».2

Durant les six semaines des 40 jours de prière, les participants du monde entier ont prié sur les divers thèmes, tels que le réveil et la réforme, la Parole, Christ notre justice, le Saint-Esprit, le message des trois anges et notre mission. Le matériel pour cette activité a été créé par de nombreux dirigeants de l’Église et membres laïcs, dont Mark Finley, Ted Wilson et Frank Fournier.

Tout au long de la session de cette année, la prière était au premier plan. La session a commencé par une prédication collaborative percutante intitulée « Chercher le Saint-Esprit ensemble par la prière, la musique et la Parole » et présentée par Mark Finley, ancien animateur et directeur d’It Is Written; Barry Black, 62e aumônier du Sénat américain; et Dwight Nelson, pasteur principal de l’église Pioneer Memorial.

Selon le pasteur Finley, « Le déversement du Saint-Esprit… est toujours lié à un peuple en prière. Il est toujours lié à un peuple qui reconnaît sa totale humilité et sa dépendance de Dieu. » Il a ajouté que seule la prière peut nous aider à compléter « la mission de Dieu sur la terre ». Des segments quotidiens étaient également consacrés à la prière individuelle, en petits et grands groupes, invitant la présence de Dieu tout au long de la session. La salle de prière sur place a également été visitée par de nombreuses personnes qui cherchaient à se rapprocher du Seigneur par la prière.

Bien que les 40 jours de prière soient terminés, les croyants du monde entier peuvent toujours se rassembler pour des prières de 24 heures grâce à l’initiative 24/7 United Prayer (« Prière unie 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 »). Plus que jamais, nous avons besoin d’une connexion constante avec le Seigneur. Et le déversement du Saint-Esprit est intégral à l’accomplissement de sa Commission pour la mission. En cherchant à participer et à nous consacrer à l’Implication de la totalité des membres, puissions-nous continuer de rechercher le Christ par la prière, ne dépendant que sur son Esprit et sa puissance pour nous guider à atteindre ceux qui n’ont pas encore entendu parler de son message du salut.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

—————-

1https://adventist.news/news/world-church-to-hold-40-days-of-prayer-for-revival-mission-and-gc-session.

2idem.

Top news

Implantation d’églises
L’Église Adventiste en Inter Amérique célèbre les champions évangélistes laïcs
L’Église Adventiste encourage les membres laïcs à « faire briller la lumière de l’évangile » partout en Inter Amérique