Mots-clés les plus recherchés

Le projet soutient le développement professionnel et personnel en plus de faciliter l’atteinte des objectifs.

Le 29 juin 2022 | Floride, États-Unis | Actualités d’AdventHealth

Le Programme d’excellence professionnelle (PEP) en soins infirmiers d’AdventHealth, une nouvelle échelle hospitalière profitant au système de santé en entier, offre à plus d’infirmières de soins directs la chance d’accomplir leurs objectifs de carrière tout en les récompensant pour leurs réalisations et leur expertise. Initié dans la Division de la Floride centrale, le programme sera lancé par région tout au long de 2022 et 2023.

« Le Programme d’excellence professionnel en soins infirmiers est important, car il implique les infirmières et les reconnaît pour leurs connaissances, leurs compétences et leur développement professionnel continu alors qu’elles gravissent les échelons, a dit Trish Celano, vice-présidente, directrice clinicienne et directrice des services infirmiers d’AdventHealth. L’échelle hospitalière est structurée de manière à offrir aux infirmières un modèle des activités dans les catégories de l’éducation, de la pratique et la recherche basées sur la science, des réalisations cliniques, du leadership, de la croissance professionnelle et des soins personnels exemplaires, ces éléments contribuant à l’avancement de leur pratique professionnelle, de leur éducation et de leur croissance professionnelle. »

Alexandra Clapsaddle est une infirmière pédiatrique spécialisée en intervention ambulatoire et en anesthésie. [Une photo d’AdventHealth]

Les défis qui accompagnent une carrière en soins infirmiers peuvent être intimidants, mais les participantes à l’échelle hospitalière ont dit que leur participation au PEP en soins infirmiers leur offrait une nouvelle motivation et des occasions de se rapprocher de leur passion. L’éducateur de terrain dans deux unités d’AdventHealth à Orlando, Michael Isner, a dit adorer « participer au développement des infirmières et les rendre enthousiastes par rapport aux soins infirmiers, car même si le métier peut être difficile et effrayant, il peut aussi être très, très gratifiant; c’est un domaine qui demeure très excitant ».

Dans le cadre de son poste actuel, M. Isner aide de nouvelles personnes à s’inscrire et à participer au programme. Les infirmières commencent au niveau CN1 (Clinical Nurse 1), et de là, elles peuvent poser leur candidature pour gravir les échelons jusqu’au niveau le plus élevé, soit le CN5.

« Ce programme m’aide à me développer professionnellement, mais aussi à améliorer mon bien-être », a dit Paul Kenneth Miclat, un infirmier d’AdventHealth à Daytona Beach. Pour les jours difficiles et terrifiants, la résilience est la clé; c’est pourquoi le PEP en soins infirmiers comprend également des activités de soins personnels à chaque niveau. « L’incorporation d’activités de soins personnels a amélioré ma vie personnelle en m’appliquant à ma santé globale. »

Il était important pour Summer Tavasci, une infirmière en soins intensifs cardiovasculaires et la première personne à atteindre le CN5 du PEP en soins infirmiers, de participer au programme, parce qu’il lui a permis d’être reconnue pour ses réalisations. Comme bien d’autres infirmières, l’éducation continue est une composante essentielle de sa carrière. D’ailleurs, en 2019, elle a décidé de poursuivre un doctorat en pratique infirmière pour l’administration des services infirmiers, décision qui provient de son désir constant d’être une soignante plus éduquée et impliquée auprès de ses patients.

Summer Tavasci (devant à droite), infirmière en soins intensifs cardiovasculaires, en compagnie de ses collègues. [Une photo d’AdventHealth]

« Nous sommes nombreuses parmi les infirmières à être retournées à l’école ou à être actuellement inscrites à des programmes d’éducation continue et à obtenir des diplômes supplémentaires, a-t-elle dit. Alors, il était facile de participer à des activités et des projets dans lesquels on accumule des points dans chaque catégorie, car je faisais déjà plusieurs de ces choses à l’école ou au travail. »

Alexandra Clapsaddle, une infirmière pédiatrique spécialisée en intervention ambulatoire et en anesthésie, a toujours adoré la médecine. Sa passion d’avoir un impact direct sur la vie d’autres personnes remonte à l’école secondaire, quand elle a appris que sa grand-mère avait reçu un diagnostic de cancer. En la visitant à l’hôpital, elle a été inspirée par les soignants et les infirmières qui traitaient les patients. Lorsqu’elle a choisi les soins infirmiers comme direction professionnelle, d’autres expériences ont précisé son intérêt pour la pédiatrie — et maintenant, elle ne peut s’imaginer faire autre chose.

Mme Clapsaddle et bien d’autres ont trouvé leur participation au programme gratifiante sur le plan financier en plus de leur offrir des occasions de poursuivre leur éducation, d’aiguiser leurs compétences en leadership, leur engagement communautaire et même les soins qu’elles s’accordent à elles-mêmes.

Avec une telle abondance de possibilités de croissance professionnelle et personnelle, Mme Clapsaddle s’est dite optimiste de voir sa participation au PEP en soins infirmiers l’aider à poursuivre son ascension dans le domaine infirmier.

« J’adore aider les gens par tous les moyens possibles et avoir un impact sur leur vie, même si ce n’est que pour un moment de soins », a-t-elle dit.

La version originale de cet article a été publiée sur le site d’actualités d’AdventHealth.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

Alberto Timm nommé nouveau directeur adjoint du BRI
Comment manger pour vivre et vivre pour manger
Près de 1 000 baptêmes aux Fidji en un mois