7 Juin 2022 | Saint-Louis, Missouri, États-Unis | Personnel de Adventist Review

Une proposition visant à amender l’ordre du jour de la Session de la Conférence Générale pour inclure une discussion sur la vaccination a été rejetée lors de la première journée de travaux le 6 juin 2022. Le délégué de la Conférence Générale, Jonathan Zirkle, avait présenté une proposition d’amendement. « Le COVID a causé beaucoup de problèmes à notre église et a causé beaucoup de problèmes à nos membres, » a dit Jonathan Zirkle. Citant un document signé par des milliers de membres, de pasteurs et de professionnels de santé de l’Église adventiste, il a demandé à l’Église de « reconsidérer [sa] position sur la vaccination. Je pense qu’il est très important que nous ayons une discussion à ce sujet. »

Après que la proposition ait été appuyée et que quelques membres se soient exprimés en faveur de la proposition, le président de la Conférence Générale, Ted N. C. Wilson, est allé au micro pour faire quelques commentaires.

« Puisque [la proposition] a été appuyée, il est juste que nous votions là-dessus. Mais je tiens à exhorter fortement ce groupe . . . à ne pas mettre cette question à l’ordre du jour. » Ted Wilson a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une question relative aux Statuts et Règlements ; ce n’est pas un article du Manuel d’Église ; et ce n’est pas un élément des croyances fondamentales.

Pasteur Wilson a ajouté que la Conférence Générale a adopté la position suivante, à savoir que, en ce qui concerne la vaccination, chacun devrait prendre sa propre décision. « La Conférence Générale n’a pas exigé que les gens se fassent vacciner, » a souligné Ted Wilson. « Elle a donné le choix aux gens. »

Alors que d’autres délégués faisaient la queue pour prendre la parole, une proposition a été présentée de mettre fin à tout débat et à procéder immédiatement au vote. La proposition de mettre un terme au débat a été adoptée par 1581 (84,5 pour cent) voix contre 291 (15,5 pour cent) voix. Finalement, la proposition visant à ajouter la question de la vaccination à l’ordre du jour a été rejetée, car seuls 203 personnes (11,4 pour cent) ont voté en faveur de la proposition, tandis que 1579 autres (88,6 pour cent) ont voté contre.

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Ma ville ma mission
Célébration de « Toute la Famille en Mission » en direct de la Guadeloupe
Les plans des l’ennemi