Mots-clés les plus recherchés

Les dirigeants d’église participant à la Conférence sur le Développement du Leadership par Segment organisée par la Division Inter Américaine cette année écoutent pendant la troisième et dernière journée du programme qui se déroule à Miami, en Floride, aux États-Unis, le 27 juillet 2022. Plus de 250 délégués ont fait le voyage pour être présents en personne pendant la conférence tandis que 1700 autres se sont inscrits pour regarder en ligne. [Photo : John Garcia/DIA]

29 Juillet 2022 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Actualités de la Division Inter Américaine

Alors que la Convention sur le Développement du Leadership par Segment (SeLD) organisée par l’Inter Amérique touchait à sa fin, les principaux dirigeants Adventistes du septième jour ont invité les délégués à devenir des leaders qui transforment alors qu’ils accomplissent la mission globale qui consiste à évangéliser, éduquer et à servir les communautés dans leurs territoires avec un plus grand engagement en utilisant les connaissances et les ressources acquises.

« Soyez une bénédiction pour l’église, en vous assurant que vous vous concentrez sur la mission et en proclamant que Jésus revient bientôt, » a déclaré pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste dans la Division Inter Américaine (DIA). « Nous devons continuer à accomplir ce que Dieu nous a appelés à faire avec la puissance du Saint-Esprit et chercher de nouvelles façons d’avancer vers le futur avec un état d’esprit consistant à utiliser des méthodes efficaces pour accomplir la mission. »

Le pasteur Balvin Braham, vice-président de la Division Inter Américaine et principal organisateur de la Conférence SeLD lance une invitation aux délégués lors de la clôture du programme, le 27 juillet 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Pasteur Henry s’est adressé aux 250 administrateurs de l’église, directeurs de département et de ministères, pasteurs, éducateurs, anciens d’église et laïcs qui se sont rendus à Miami, en Floride, aux États-Unis, et aux plus de 1700 dirigeants qui suivaient en ligne lors de la clôture du programme le 27 juillet.

Des leaders qui transforment

La convention du 25 au 27 juillet 2022 visait à encourager les dirigeants à honorer les gens pour leurs contributions et à soutenir leurs efforts et leur croissance, tout en respectant leur caractère unique de manière authentique et sans préjugés, a déclaré pasteur Balvin Braham, vice-président de la DIA en charge du développement du leadership.

Dr Andrea Luxton, présidente de l’Université d’Andrews, s’adresse à la délégation SeLD le 27 juillet 2022. [Photo : John Garcia/DIA]

« Les leaders inclusifs sont des leaders qui transforment parce qu’ils sont au service des gens, ils embrassent la créativité, la diversité et l’innovation, » a déclaré Balvin Braham. C’est collaboratif, a-t-il ajouté, « et il s’agit de mettre l’accent sur l’intelligence culturelle, les valeurs, l’engagement et une démarche constante visant à se construire et à se diriger soi-même par la puissance du Saint-Esprit. »

Plus tôt dans la journée, lors de la première session plénière, les délégués de SeLD ont entendu Dr Andrea Luxton, présidente de l’Université d’Andrews, mettre en lumière les modèles bibliques de planification de succession, comme un élément clé dans le succès de l’organisation de l’église.

Les dirigeants d’église de l’Union de Cuba écoutent lors de la session plénière du 27 juillet 2022 au matin. [Photo : John Garcia/DIA]

Planification de la succession à la direction

« La planification de la succession est essentielle pour assurer un avenir solide à l’organisation, » a déclaré Andrea Luxton. « Nous ne sommes pas seuls ou indispensables et ceux qui viendront après nous seront peut-être meilleurs que nous. » Dans sa présentation, elle a encouragé les dirigeants à promouvoir une culture de planification de la succession axée sur le développement du potentiel de tous les employés et de ceux qui ne sont pas actuellement employés.

Quel que soit le niveau de responsabilité, les dirigeants des organisations de l’église, qu’il s’agisse de la planification de succession dans une église locale ou dans une institution, doivent prendre part au processus, a expliqué Dr Luxton. « Il s’agit pour nous de nous mettre à l’écart et de laisser Dieu nous aider à valoriser les autres et à les amener à se développer pour le bien de l’église. »

Dr Ella Simmons (deuxième à partir de la gauche), ancienne vice-présidente de la Conférence Générale, anime une discussion en panel aux côtés du Dr Andrea Luxton, présidente de l’Université d’Andrews, et du Dr Delbert Baker, ancien vice-président de la Conférence Générale, tandis qu’Esmeralda Guzmán (à gauche) traduit. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Dr Luxton, Dr Ella Simmons, ancienne vice-présidente de la Conférence Générale, et Dr Delbert Baker, ancien vice-président de la Conférence Générale, ont parlé lors d’une discussion en panel, de leurs expériences personnelles en matière de leadership, et d’études de cas sur le leadership organisationnel dans l’église au cours des dernières années.

Un directeur de départment

Edgar Velsai de la Mission du Sud du Chiapas au Mexique a absorbé chaque présentation et chaque dévotion et tous les séminaires sur lesquels il pouvait mettre la main. C’est la première fois qu’il assiste à une conférence SeLD et chaque message a pris place dans sa tête. Edgar Velsai a été élu plus tôt ce mois-ci pour servir au siège de la mission en tant que secrétaire de l’association pastorale et directeur de l’école du sabbat, des ministères personnels et de la santé. Il passe son temps à voyager de district en district pour rendre visite aux familles pastorales, les motiver à suivre les plans d’évangélisation et les plans stratégiques pour chaque trimestre de l’année, il supervise également les initiatives, les plans et les activités de centaines de petits groupes dans le cadre des ministères personnels et des autres départements dont il a la charge.

Pasteur Edgar Velsai de la Mission du Sud de Chiapas au Mexique est heureux d’assister à sa première conférence SeLD. [Photo : Libna Stevens/DIA]

« Un bon leader est celui qui sert, » a déclaré pasteur Velsai. « J’ai été vraiment heureux de voir à quel point le leadership du serviteur est souligné et comment dans un leadership inclusif on n’est pas dans la micro-gestion mais dans un effort de collaboration. »

Pasteur Velsai retourne pour former les autres afin qu’ils soient prêts à prendre sa place l’année prochaine si cela devait arriver. « J’ai servi 31 années merveilleuses pour l’église et je suis très au clair sur le fait que travailler pour l’église consiste à servir Dieu avec amour et à préparer le chemin pour que les autres continuent le travail quand il sera temps pour moi de partir. » Pasteur Velsai aime travailler pour Dieu et prie pour être efficace en tant que leader afin de continuer à faire croitre l’église main dans la main avec les dirigeants et les membres laïcs de son territoire.

Les délégués participant à la conférence SeLD prennent des notes lors de la présentation d’un séminaire pour les directeurs de département le 27 juillet 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Une trésorière de fédération

Pour Simone Gilkes, trésorière de la Fédération des Iles Turks et Caicos, SeLD est une convention qu’elle n’a pas manquée depuis sa création en 2016. Elle a quitté le secteur des entreprises aux Iles Turks et Caicos pour servir en tant que trésorière en janvier 2016. Cela n’a pas été facile mais travailler dans l’église apporte une paix et une satisfaction incomparables, a-t-elle dit.

La conférence de cette année lui a rappelé l’importance d’être ancrée dans sa relation avec Dieu. En tant qu’administratrice financière, elle est seule dans son département. « Je ne peux pas être tout et tout faire, a déclaré Simone Gilkes. Il s’agit de « mettre le moi de côté et de mettre l’accent sur Dieu afin que je sois en mesure de réaliser ce qui est attendu de moi pour l’accomplissement de la mission.

Simone Gilkes, trésorière de la Fédération des Iles Turks et Caicos, a assisté à toutes les conférences SeLD depuis 2016. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Simone Gilkes supervise les finances de neuf églises, d’une école du sabbat et d’une école secondaire. Interagir avec les 4500 membres de l’île et prendre des décisions pour le bien-être de la fédération est ce qui la passionne et ce à quoi elle se dévoue, a-t-elle ajouté.

Elle est heureuse d’avoir entendu parler de la planification de la succession lors de la conférence SeLD cette année et d’avoir appris à avoir l’esprit clair face au chômage ou à la réaffectation après une assemblée générale. « En tant que leader, vous devez être patient, être humble et demander à Dieu la sagesse, » a dit Simone Gilkes. « Vous devez simplement être bon, faire le bien et bien diriger, quoi qu’il arrive. Notre héritage continuera et votre influence perdurera. »

Le secrétaire exécutif de l’Église adventiste mondiale, Erton Kohler, présente un message de dévotion aux dirigeants participant à la conférence SeLD le 27 juillet 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Étre utilisé par Dieu

Le pasteur Erton Kohler, secrétaire exécutif de l’Église adventiste mondiale, a invité les dirigeants à continuer à être utilisés par Dieu, à rechercher les meilleures stratégies et plans pour faire avancer la mission de l’église, ancrés dans la vérité divine, certains de l’identité de l’église, unis dans les efforts pour faire de grandes choses pour le Seigneur. « Investissez vos énergies dans l’accomplissement de la mission, aussi difficile qu’elle puisse être. Le Seigneur triomphera et obtiendra la victoire comme promis. »

Les délégués à la conférence SeLD ont prié ensemble, assisté aux sessions plénières et à des dizaines de séminaires sur l’efficacité dans le leadership du serviteur, sur le leadership qui transforme, sur le fait de diriger avec intelligence émotionnelle, sur la gestion des finances organisationnelles, sur les innovations stratégiques, sur la gestion de crise, sur la diminution des conflits, et bien plus.

Pasteur César Hernández de l’Union du Centre du Mexique traduit un séminaire sur zoom le 27 juillet 2022. Il faisait partie des près de deux douzaines de traducteurs qui ont contribué aux traductions en anglais, en espagnol et en français lors de la conférence SeLD. [Photo : Libna Stevens/DIA]

La conférence SeLD a été possible cette année grâce au personnel technique qui a supervisé chaque session plénière et 14 sessions de séminaire, chacune avec une équipe de traducteurs présents sur place mais aussi à l’extérieur et qui ont assuré la traduction audio en anglais, en espagnol et en français. « Cela a été un programme historique et nous sommes convaincus que vous repartirez comme des leaders conduits par l’Esprit pour accomplir la mission, » a déclaré Balvin Braham.

Pour en savoir plus sur les informations et les ressources concernant la Conférence SeLD organisée par l’Inter Amérique, rendez-vous sur le site
seld.interamerica.org

Pour voir des photos du programme, cliquez ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Alberto Timm nommé nouveau directeur adjoint du BRI
Comment manger pour vivre et vivre pour manger
Près de 1 000 baptêmes aux Fidji en un mois