Mots-clés les plus recherchés

Les baptêmes de juillet s’ajoutent aux plus de 500 personnes qui avait déjà donné leur vie à Jésus depuis janvier.

Le 14 août 2022 | Naitasiri, île Fiji | Joni Vatuvatu pour Adventist Record

Une famille de Bureni, dans la province fidjienne de Naitasiri, a commencé à observer le sabbat et à construire une église deux ans avant d’être baptisée au sein de l’Église adventiste du septième jour le 30 juillet dernier. Elle était parmi les quelque 1 400 personnes à recevoir le baptême aux Fidji depuis janvier.

Du village de Navuso, à l’extérieur de la ville de Nausori, dans la Division centrale, Semi Tubuduadua Lutunacagibula, 67 ans, était un fervent prédicateur laïc pour une autre confession chrétienne. Il a été confronté par les vérités du sabbat du septième jour dans un prospectus en 1987.

Ayant lutté contre cette découverte pendant des années, il a enfin décidé de quitter son église en 2017. Deux années plus tard, M. Lutunacagibula a fait un autre pas dans son cheminement de foi et a informé sa famille de sa décision d’observer le sabbat de la Bible, lui demandant de décider, après trois mois, si elle voulait observer le sabbat également ou retourner à ses anciennes croyances.

Le 30 juillet dernier, Esala Madanavosa (au centre) a été baptisé par Epeli Saukuru, secrétaire de la Mission des Fidji, à Naisilisili. [Une photo d’Adventist Record]

« À la fin des trois mois, nous avons tous décidé d’observer le sabbat et de devenir des adventistes », a dit Esala Madanavosa, le plus jeune des deux fils de M. Lutunacagibula.

Puis le 30 juillet, Semi Tubuduadua, sa femme, Josefini Qativi, et la famille de chacun de leurs enfants ont été baptisés à Naisilisili, dans la province de Naitasiri. L’un de leurs beaux-fils, Semi Vakamoce Volau, était pasteur dans une autre confession chrétienne.

« Je me suis toujours demandé pourquoi les adventistes étaient différents et pourquoi ils adoraient le samedi, a-t-il dit. Je suis béni d’avoir trouvé les réponses dans la Bible et d’être maintenant baptisé dans cette confession. »

Nasoni Lutunaliwa, président de la Mission des Fidji, s’est dit très heureux d’être témoin de la transformation de toutes ces personnes et de leur engagement à suivre Jésus dans les eaux du baptême.

Cent quatorze personnes ont été baptisées dans la rivière Wainibokasi, dans le district de Tebara. [Une photo d’Adventist Record]

« Juillet est notre mois de moisson, alors quelle bénédiction de voir les églises, les membres d’église et les pasteurs unir leurs efforts pour gagner des âmes! » a-t-il ajouté.

Toujours selon le pasteur Lutunaliwa, en juin, la Mission des Fidji avait baptisé plus de 500 personnes cette année, puis 938 autres en juillet, portant le nombre total de baptêmes de cette année jusqu’ici à 1 447.

Il a expliqué que ce sont les districts de Tebara et de Naitasiri qui ont enregistré les plus hauts chiffres, ayant chacun baptisé plus de 100 personnes lors du mois dernier seulement. Et chaque samedi (sabbat), de nouvelles personnes reçoivent le baptême dans la plupart des régions fidjiennes récemment atteintes.

La version originale de cet article a été publiée par Adventist Record.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

Accord trouvé dans le procès lié à l’arrangement pour le sabbat pour l’École Adventiste d’Oakwood
Des enseignants adventistes testeront leurs connaissances de l’histoire adventiste lors d’une compétition finale en ligne
Début de travaux en République Dominicaine