Mots-clés les plus recherchés

Le Centre médical de l’Université de Loma Linda atteint les 1 000 donneurs vivants et un total de 4 000 transplantations.

Le 5 octobre 2022 | Loma Linda, Californie, États-Unis | Molly Smith, du département des actualités de l’Université de Loma Linda

L’équipe de transplantation du Centre médical de l’Université de Loma Linda (LLUH pour Loma Linda University Health) a récemment battu son propre record avec un marathon de huit transplantations en 72 heures. Le marathon, par coïncidence, a également marqué deux jalons importants pour l’équipe : 1 000 donneurs vivants ainsi que 4 000 transplantations au total pour l’établissement de soins de santé situé à Loma Linda, dans l’État américain de la Californie. Selon le chirurgien Charles Bratton, le dévouement et le sens du devoir de l’équipe de transplantation lui ont permis de réussir à transformer des milliers de vies, dont celle de la famille Coyt.

« Les gens disent vouloir des choses matérielles, mais en situation désespérée, tout ce qu’ils veulent, c’est plus de temps avec leurs proches. C’est pourquoi je suis devenu chirurgien transplantologue, afin de leur donner du temps », a dit le Dr Bratton.

Sur le maillot de sport de famille Coyt et de ses amis, il est écrit, « Dans cette famille, personne ne se bat seul ». [Une photo du département des actualités du Centre médical de l’Université de Loma Linda]

L’équipe merveilleuse et passionnée a permis à Kimberly Coyt, 28 ans, de vaincre la néphropathie génétique grâce à une greffe. Dans les années 1990, sa mère, Alejandra, s’était tenue aux côtés du père de Kimberly, qui avait aussi vaincu la néphropathie. Des années plus tard, Alejandra a reconnu des symptômes semblables chez le frère de Kimberly, Oscar, lorsqu’il avait 21 ans. Il a presque immédiatement été mis sous dialyse et on lui a annoncé qu’il avait besoin d’un nouveau rein.

« J’ai tout de suite dit que je lui donnerais l’un des miens. “Prenez-le, il en a besoin”, avait dit Kimberly. Puis les docteurs m’ont dit que ce pourrait être génétique et que je devais passer des tests. »

Environ deux semaines après le début de la dialyse d’Oscar, Kimberly, qui avait alors 24 ans, a, elle aussi, reçu le diagnostic de néphropathie. Avec l’aide de leur grande famille attentionnée, tout le monde a commencé à se faire tester pour donner un rein à Kimberly et à Oscar. Un an plus tard, Alejandra a pu donner l’un de ses reins à Oscar.

« Mes vœux d’anniversaire étaient qu’Oscar trouve un rein. Lorsqu’il en a obtenu un, j’ai enfin commencé à espérer pour moi-même », a dit Kimberly.

Par essai et erreur, Kimberly a été sous dialyse péritonéale pendant deux ans et huit mois pendant que sa famille continuait de chercher un rein compatible.

« Au début, la dialyse n’était qu’un désagrément, parce que je n’ai commencé à être malade qu’à la moitié du processus. Mais même s’il a fallu du temps pour trouver une compatibilité, je n’ai pas désespéré. Je voulais simplement savoir quand ça allait se terminer », a expliqué Kimberly.

Puis en 2022, quatre ans après son diagnostic, on a découvert que l’un des oncles de Kimberly était compatible avec elle. Alors, le 1er août 2022, Kimberly a pu recevoir son rein. Prenant toujours le temps de se rétablir, elle est impatiente d’explorer le monde à nouveau, après avoir mis plusieurs de ses activités habituelles sur pause pendant près de trois ans.

Mais en dépit de son traitement, en 2020, Kimberly a obtenu un diplôme de baccalauréat en psychologie de l’Université de l’État de la Californie, à San Bernardino. Après avoir vécu à l’hôpital, elle souhaite trouver un emploi dans le milieu hospitalier ou médical.

« Ma famille et mon copain ont été le plus grand système de soutien, a dit Kimberly. Je regrette que mon frère et moi ayons tous les deux été malades, mais je suis reconnaissante du fait qu’aucun d’entre nous n’ait dû traverser seul cette épreuve. »

La version originale de cet article a été publiée sur le site des actualités de l’Université de Loma Linda.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

Enflammez votre vie de prière
Un nouveau programme d’Expérience Biblique de Vacances met en lumière les leçons spirituelles de structures célèbres
La loi de Dieu est immuable