22 Novembre 2022 | Sainte-Catherine, Kingston, Jamaïque | Kimarley Medley et Actualités de la Division Inter Américaine

Non content de simplement servir dans l’Église adventiste du septième jour par la prédication, l’enseignement et la relation d’aide, dans son pays d’origine, la Jamaïque, le pasteur Kemar Douglas a obtenu un diplôme en médecine.

Après quatre ans d’études, Douglas est interne en médecine à l’Hôpital May Pen après avoir obtenu son diplôme de la Faculté Caribéenne de Sciences Médicales à Kingston, en Jamaïque, le 30 octobre 2022, avec mention ; il a également reçu le prix du Président pour les Études Universitaires et le Leadership.

Kemar Douglas, 43 ans, a obtenu son diplôme de médecine tout en étant pasteur d’un district de cinq églises comptant 2100 membres.

Pasteur Kemar Douglas effectue actuellement sa période d’internat médical à l’Hôpital May Pen dans le but d’obtenir un permis d’exercice de la médecine, tout en supervisant un district de cinq églises à St. Catherine, en Jamaïque. Il a obtenu un diplôme de médecine de la Faculté Caribéenne de Sciences Médicales à Kingston, en Jamaïque, le 30 octobre 2022. [Photo : Avec l’aimable autorisation de Kemar Douglas]

« L’équilibre n’a pas été facile à trouver, » a déclaré Kemar Douglas. « J’ai consacré ma vie à Dieu et au ministère de l’évangile, et à ma famille dont je dois prendre soin, et je devais m’assurer qu’aucun ne souffre, même si je ne pouvais pas tout faire. » Il s’agissait fondamentalement de compter sur Dieu, sa femme et les anciens de l’église pour aider le ministère, a-t-il ajouté.

Respecté et aimé

Joyce Tennant Stewart, premier ancien de l’église adventiste du septième jour à Linstead, est très élogieux quant au travail du pasteur Douglas.

« C’est un pasteur travailleur et motivé par la mission et extrêmement dévoué à la formation des membres et des autres pour qu’ils proclament correctement la Parole de Dieu, » a déclaré Joyce Stewart. « Il est très respecté, aimé, il est humble, bienveillant et apprécié et n’hésite jamais à offrir ses services à l’église et à la communauté. »

Après avoir obtenu son diplôme de la Calarbar High School de Kingston, Kemar Douglas a poursuivi des études de théologie à l’Université du Nord de la Caraïbe (NCU) à Mandeville, où il a obtenu une licence en religion et en théologie en 2001, puis une maîtrise (MA) en Religion en 2011. De plus, il a obtenu un doctorat en théologie pastorale (DMin) avec emphase sur le leadership du Séminaire Théologique Adventiste Inter Américain, en 2017.

Pasteur Kemar Douglas entouré de son épouse Essence (à gauche), et de ses fils Kemar Jr., Christopher et Jeremiah. [Photo : Avec l’aimable autorisation de Kemar Douglas]

Desir de devenir médecin

Le désir de devenir médecin a toujours été dans son esprit, mais il a toujours ressenti un appel au ministère, a dit Kemar Douglas. Mais ce qui l’a finalement conduit à suivre des études de médecine était une profonde conviction du Seigneur qu’il était temps.

« Lors de la remise de diplôme de docteur en théologie pastorale, j’ai eu le sentiment d’avoir fait tout ce que le Seigneur avait demandé de moi sur le plan universitaire pour servir sa cause et son église, mais en saluant les personnes après la cérémonie, l’un de mes collègues diplômés dans le ministère qui connaissait ma passion pour la santé et le bien-être a dit qu’il était maintenant temps de se diriger vers la médecine. D’autres personnes l’ont encouragé à poursuivre des études de médecine.

Kemar Douglas décrit son parcours comme celui de quelqu’un pour qui Dieu ouvre des portes et fraye un chemin alors qu’il ne semble y avoir aucun chemin.

Arriver à ce point n’a pas été facile pour pasteur Douglas. Cela a été un parcours stressant, a-t-il admis, de vivre et de travailler avec une famille de trois garçons âgés de 10, 11 et 15 ans et de s’occuper des questions scolaires. Il a également souligné les nombreuses fois où il a pris position pour défendre sa foi alors qu’il suivait cette carrière. « Souvent, à cause de mes convictions bibliques, les problèmes de sabbat, du créationnisme et de la réforme sanitaire ont conduit à des moments tendus car je ne faisais jamais de compromis sur ma foi pour les activités liées aux études. »

Kemar Douglas est pasteur dans l’Église adventiste depuis 21 ans et souhaite étendre son ministère en tant que médecin. [Photo : Avec l’aimable autorisation de Kemar Douglas]

Pas de Regrets

Les études ont permis à Kemar Douglas d’apprécier pleinement le message sur la santé présenté par Ellen G. White, cofondatrice de l’Église adventiste du septième jour. « Étudier m’a également aidé à avoir le sentiment d’accomplissement personnel et à approfondir ma confiance en Dieu, » a ajouté Kemar Douglas. « Cette période a vu Dieu opérer miracle après miracle pour moi et ouvrir des portes dont je n’imaginais pas l’existence. »

La santé et le bien-être sont un besoin ressenti par tout le monde, a déclaré Kemar Douglas. Dieu m’a préparé à servir son église et la communauté d’une manière qui mêle l’esprit et le corps d’une façon holistique et qui lui donne gloire. »

Pouvoir répondre aux besoins des personnes, offrir une compréhension de leur maladie physique, puis apporter un accompagnement spirituel ainsi que des instructions sur la réforme sanitaire, est une immense bénédiction et une joie pour lui, a expliqué Kemar Douglas.

Kemar Douglas a consacré sa vie au ministère de l’évangile, mais utilisera également sa formation au profit de l’église et de la communauté.

« Je n’ai pas l’intention d’arrêter d’être pasteur, » a-t-il déclaré. « J’aime enseigner et diriger le peuple de Dieu. Cependant, je suis maintenant dans ma première année de formation après la faculté de médecine, en tant qu’interne à l’Hôpital May Pen à Clarendon, et j’ai hâte d’obtenir mon permis d’exercice de la médecine afin de pouvoir voir les patients et être en mesure de les aider à atteindre et à maintenir une santé optimale. »

Pasteur Kemar Douglas prie lors d’un service d’adoration à l’église adventiste du septième jour de Portmore à Sainte-Catherine, en Jamaïque, plus tôt cette année. [Photo : Nigel Coke]

Un prodige adventiste

La préoccupation quant à la gestion de la famille, du travail pastoral et des études représentait une urgence dans l’esprit des dirigeants de l’Église dans la Fédération du Centre de la Jamaïque, où Kemar Douglas est également directeur des ministères de la santé. « Il est maintenant un prodige adventiste et il nous l’a prouvé en relevant exceptionnellement bien tous les défis liés au travail d’église, tout en maintenant de bonnes notes et en obtenant son diplôme avec mention, » a déclaré pasteur Nevail Barrett, président de la Fédération du Centre de la Jamaïque. « Nous l’applaudissons et le félicitons et nous sommes extrêmement fiers de lui et de ses réalisations. »

Dr Douglas est le pasteur principal de l’église adventiste du septième jour de Portmore, à Sainte-Catherine, la plus grande église adventiste du septième jour de la Jamaïque. Il a auparavant été directeur des départements de la communication, des affaires publiques et de la liberté religieuse. Kemar Douglas sert dans l’Église adventiste du septième jour depuis plus de 21 ans.

Dr Douglas trouve également le temps d’offrir des services à la communauté en tant que juge de paix pour la paroisse de Sainte-Catherine et est aumônier bénévole pour les forces de police de la Jamaïque à Sainte-Catherine.

« Si vous sentez l’appel de Dieu à suivre une voie particulière et que cela est conforme à la Bible et à l’Esprit de prophétie, allez de l’avant par la grâce de Dieu, » a dit pasteur Douglas. « Ayez confiance en Dieu et en son calendrier. Je remercie Dieu pour sa bénédiction dans ma vie, je lui dois tout. »

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Deux nouvelles éditions de la Bible visent à soutenir le culte dans la famille adventiste
Ma ville ma mission
Célébration de « Toute la Famille en Mission » en direct de la Guadeloupe