Plus de 600 personnes ont été baptisées à la fin d’une série d’évangélisation de neuf jours qui a eu lieu sur le territoire de la Fédération du sud-est dominicain, en République dominicaine, grâce à un partenariat durable entre l’Union de l’Atlantique [aux États-Unis] et l’Union dominicaine. En effet, 25 pasteurs ont été déployés sur tout le territoire pour mener la série sur divers sites sous le thème « Sauvetage d’amour ».

Les administrateurs de l’Union de l’Atlantique, Pierre E. Omeler, président; Ted A. Huskins, secrétaire exécutif; Elias F. Zabala Sr, trésorier; Jose Joseph, vice-président des ministères haïtiens et africains; et Henry Beras, vice-président des ministères hispanophones et lusophones, ont voyagé avec les coordonnateurs des ministères hispanophones et les pasteurs de l’Union de l’Atlantique pour joindre leurs forces à celles des pasteurs de l’Union dominicaine afin de prêcher l’Évangile. Le pasteur Beras a travaillé avec Gabriel Paulino, président de la Fédération du sud-est dominicain, pour coordonner l’événement. Ladite fédération couvre une zone habitée par plus de 1,3 million de personnes. Chaque soir, les présentations en ont attiré des milliers, et avec les bénédictions du Saint-Esprit, la série s’est conclue par des centaines de baptêmes.

Les dirigeants de l’Union de l’Atlantique, y compris le président Pierre E. Omeler (maillot rouge au centre), se sont joints aux pasteurs de l’Union dominicaine, sur le territoire de la Division interaméricaine, pour une série d’évangélisation. [Une photo du Gleaner de l’Union de l’Atlantique]

« L’impact de cette année a été particulièrement positif, a raconté le pasteur Beras, car nous avons réussi à entrer dans la communauté et à répondre aux besoins de différentes façons. Des jeunes aux prises avec des problèmes de drogue et de délinquance ont pris la décision de laisser leur mode de vie et de suivre Jésus. Lors du dernier jour de ma campagne, j’ai demandé s’il y avait quelqu’un — ne serait-ce qu’une seule personne — qui souhaitait être baptisé ce jour-là. Une jeune femme a levé la main. Je suis entré dans l’eau [pour la baptiser], et à ma grande surprise, neuf autres personnes se sont jointes à elle! »

Les organisateurs ont également tenu un gros événement de baptêmes le sabbat après-midi du rallye de la Journée mondiale de la jeunesse 2023, « Aimer est un verbe », qui a eu lieu au siège de la Fédération du sud-est dominicain, à Santo Domingo. Le pasteur Beras a partagé une méditation lors du rallye, puis le pasteur Omeler fut l’orateur du service baptismal.

Cela fait plus d’une décennie que l’Union de l’Atlantique et l’Union dominicaine collaborent comme unions sœurs pour mener de nombreuses activités évangéliques et missionnaires. De plus, l’Union de l’Atlantique a contribué à la formation et à la construction de plusieurs églises en République dominicaine. « Nous continuons, à l’Union de l’Atlantique, de nous concentrer sur la mission, a dit le pasteur Omeler. C’est ce que nous sommes en tant qu’Église, et depuis 120 ans, nous sommes actifs dans la mission du territoire de l’Union de l’Atlantique, mais aussi au-delà de nos frontières. La mission et l’évangélisation vont main dans la main, l’évangélisation étant une activité qui découle naturellement d’un esprit missionnaire. »

Les administrateurs de l’Union de l’Atlantique planifient une initiative évangélique similaire sur leur propre territoire en 2024.

Cet article a d’abord été publié sur le site internet du Gleaner de l’Union de l’Atlantique.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

Deux nouvelles éditions de la Bible visent à soutenir le culte dans la famille adventiste
Ma ville ma mission
Célébration de « Toute la Famille en Mission » en direct de la Guadeloupe