Ted Wilson effectue un voyage dans huit pays pour encourager les membres.

1er Mars 2023 | Nairobi, Kenya | Andrew McChesney

Le Saint-Esprit agit de manière puissante en Afrique alors que l’Église adventiste du septième jour connaît une croissance explosive qui place ses membres face à des opportunités extraordinaires de témoigner, a déclaré le président de la Conférence Générale, Ted N. C. Wilson, après une tournée éclair dans huit pays.

Pasteur Wilson, dont le voyage comprenait des rencontres avec des chefs d’état et des membres de la royauté tribale, a félicité les membres d’église pour leur fidélité et a déclaré que l’Afrique est un exemple de ce que le Saint-Esprit peut accomplir partout dans le monde.

« Dieu est en train de réaliser quelque chose d’extraordinaire en Afrique, » a déclaré Ted Wilson. « Nous louons son nom pour l’énorme croissance et l’influence que nos membres ont maintenant sur la société en raison de leur nombre et de leur témoignage fidèle. »

Ted Wilson rencontre le président kenyan William Samoei Ruto à Nairobi, au Kenya. (Photo : Pasteur Ted Wilson / Facebook)

La visite de trois semaines et demie a commencé en Zambie, qui compte 1,2 million d’adventistes et a été le premier pays africain à atteindre 1 million de membres en 2015. Au niveau mondial, l’Église adventiste compte 21,9 millions de membres, selon le bureau des Archives, des Statistiques et de la Recherche de l’église.

Après la Zambie, Ted Wilson s’est rendu au Kenya (un million de membres), en Tanzanie (un million de membres) et en République Démocratique du Congo (près d’un million de membres). Il a achevé le voyage avec des arrêts en Afrique du Sud, à Eswatini (anciennement Swaziland), au Lesotho et en Namibie.

Lors de son périple, Ted Wilson, accompagné de sa femme Nancy, a visité des hôpitaux, des universités, des écoles, des médias, et des ministères de soutien adventistes, et il a prêché devant des foules comptant des milliers de personnes dans des stades et des salles bondés.

« Nous avons eu de merveilleuses rencontres avec nos membres d’église qui sont en feu pour TMI, ‘I Will Go’ (J’Irai) et l’évangélisation, » a déclaré pasteur Wilson.

Des écoliers saluent Ted Wilson et sa délégation au Lesotho. (Photo : Pasteur Ted Wilson / Facebook)

TMI, ou Implication Totale du Membre, et « I Will Go » (J’Irai) sont des initiatives de l’Église adventiste mondiale qui incitent chaque membre d’église à partager avec quelqu’un d’autre son espérance dans le prochain retour de Jésus.

Ted Wilson a également offert des encouragements spirituels lors de discussions en tête-à-tête avec des dirigeants africains, notamment le président zambien Hakainde Hichilema, qui est adventiste ; le président kenyan William Samoei Ruto ; et le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Nous avons rencontré des chefs d’état et d’autres hauts fonctionnaires qui apprécient les adventistes, » a indiqué Ted Wilson.

Parmi les autres dignitaires qu’il a rencontrés figuraient Lubosi Imwiko II, un roi tribal zambien dont le prédécesseur a donné à l’église le terrain où se trouve maintenant l’Hôpital Adventiste de Yuka; Mangosuthu Buthelezi, prince de 94 ans du Royaume Zoulou en Afrique du Sud dont la mère était adventiste ; des membres de la famille royale d’Eswatini, dont un certain nombre sont adventistes ; le vice-président de la Namibie ; le vice-premier ministre du Lesotho et deux législateurs nationaux qui sont adventistes ; et un gouverneur kenyan ainsi qu’un groupe de législateurs nationaux qui sont adventistes.

Ted Wilson avec en mains des cadeaux tribaux qu’il a reçus lors de sa visite à Mangosuthu Buthelezi, prince de 94 ans du Royaume Zoulou en Afrique du Sud. (Photo : Pasteur Ted Wilson / Facebook)

Blasious Ruguri, président de la Division de l’Afrique du Centre-Est de l’Église adventiste, dont le territoire comprend le Kenya, la Tanzanie et la République Démocratique du Congo, a déclaré avoir été particulièrement ému par les rencontres avec les présidents du Kenya et de la République Démocratique du Congo.

« Ce fut une grande bénédiction pour eux deux, » a déclaré Blasious Ruguri, qui a assisté aux rencontres. « Le pasteur Wilson a partagé un certain nombre de choses avec eux, y compris la proximité de la venue du Seigneur Jésus, comme en témoignent les signes que nous pouvons tous voir clairement. »

Il a dit que les discours publics de Ted Wilson, dans lesquels il a exhorté les membres d’église à faire encore plus pour proclamer Jésus, ont donné un coup de pouce à l’objectif de la division qui est de doubler le nombre de membres d’ici 2025.

« Pasteur Wilson s’est souvenu de reconnaître la croissance rapide de l’effectif de membres d’église dans la Division de l’Afrique du Centre-Est, » a-t-il déclaré par e-mail. « Nos membres se sont sentis vraiment redynamisés lorsque le dirigeant mondial a lu les Écritures et des citations de l’Esprit de Prophétie montrant la place importante qu’ils occupent dans la démarche visant à achever l’œuvre de Dieu. »

Nancy Wilson portant une tenue traditionnelle en Namibie. (Photo : Pasteur Ted Wilson / Facebook)

Gideon Reyneke, secrétaire exécutif de la Division de l’Afrique Australe et de l’Océan Indien, a décrit l’impact de la visite de Ted Wilson comme étant « énorme » sur la division, dont le territoire comprend l’Afrique du Sud, l’Eswatini, le Lesotho et la Namibie.

« Les gens ont vu et ressenti qu’ils sont une partie importante de la famille du reste de Dieu à travers le monde dans l’Église adventiste du septième jour, » a-t-il dit.

Il a dit qu’il n’oublierait pas de sitôt les grands rassemblements du sabbat et la visite officielle du président zambien, suivie d’un dîner privé chez lui. Mais il a exprimé une appréciation particulière pour l’intérêt personnel qu’il a vu Ted Wilson porter aux gens.

« Il s’arrêtait et parlait, ou serrait des mains, ou encourageait les jeunes partout où il allait, » a-t-il déclaré par e-mail.

Ted Wilson a loué Dieu pour l’enthousiasme spirituel dont il a été témoin lors de son voyage du 26 janvier au 19 février.

Des portraits de Ted Wilson et du président zambien sont projetés sur un écran géant alors que 50000 personnes remplissent un stade pour assister à un culte du sabbat auquel assistent les deux dirigeants à Lusaka, en Zambie. (Photo : Pasteur Ted Wilson / Facebook)

« Ce fut l’itinéraire de trois semaines et demie le plus épuisant que j’ai jamais eu – tant de rendez-vous et si peu de sommeil, » a-t-il déclaré par e-mail. « Cependant, ce fut un grand voyage, par la grâce de Dieu. Nous donnons à Dieu toute la gloire pour ce qu’il fait en Afrique et veut faire partout dans le monde. »

S’adressant aux membres d’église du monde entier, il a ajouté : « La fin des temps est sur nous et le Saint-Esprit agit d’une manière puissante. Bientôt la pluie de l’arrière-saison tombera et nous rentrerons à la maison. Priez pour l’œuvre de Dieu en Afrique et partout dans le monde. La proclamation finale des messages des trois anges avance. Jésus vient ! Impliquez-vous! »

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Ma ville ma mission
Célébration de « Toute la Famille en Mission » en direct de la Guadeloupe
Les plans des l’ennemi