25 Mai 2023 | Trinidad-et-Tobago | Personnel de l’Union Caribéenne et équipe de presse de la DIA

Les dirigeants de l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) se sont récemment réunis pour évaluer les besoins des membres et de l’ensemble de la communauté qui tentent encore de reconstruire leur vie après avoir été frappés par des ouragans ou des catastrophes naturelles ces dernières années. Les membres du conseil d’administration d’ADRA venus des plus de 25 îles composant l’Union de Fédérations de la Caraïbe se sont réunis pour discuter également du soutien des principaux dirigeants gouvernementaux de la Caraïbe anglophone.

« Dieu nous a placés entre les mains de l’humanité pour être un agent de changement et pour donner de l’espoir et une promesse d’avenir à tous ceux que nous servons, » a déclaré Dr Alexander Isaacs, directeur d’ADRA pour l’Union Caribéenne.

ADRA a attiré une attention nationale importante et a reçu le soutien du gouvernement pour son ambitieuse campagne en Dominique où elle a lancé des projets axés sur la durabilité à long terme en collaboration avec ADRA Royaume-Uni et des partenaires dans la communauté locale, a indiqué Alexander Isaacs.

De gauche à droite : Alexander Isaacs directeur d’ADRA pour l’Union Caribéenne, Bert Smith directeur général d’ADRA Royaume-Uni, Priscilla Prevost, directrice d’ADRA pour la Fédération de l’Est de la Caraïbe, pasteur Anthony Hall, président de la Fédération de l’Est de la Caraïbe à côté de l’Honorable Roosevelt Skerrit, premier ministre de la Dominique, et deux de ses assistants. L’équipe a rendu une visite de courtoisie au Premier Ministre et a récemment visité les projets d’ADRA sur l’île de la Dominique. [Photo : ADRA Dominique]

L’honorable Roosevelt Skerrit, Premier ministre de la Dominique, a salué le travail d’ADRA dans la direction des efforts de reconstruction sur toute l’île. « Ces derniers temps, nous avons été touchés par de multiples événements naturels et ADRA a été l’un des premiers groupes qui s’est vraiment manifesté pour prendre part à nos efforts de reconstruction, » a déclaré le Premier Ministre. « ADRA a fait un travail remarquable, alors merci beaucoup pour tout votre soutien, pour votre aide. Je n’ai aucun doute qu’ADRA a dépensé l’argent à bon escient, comme vous aurez pu le voir à travers les réactions des bénéficiaires et sur le terrain à la Dominique. »

La Caraïbe se prépare pour une saison des cyclones dans l’Atlantique, qui commence le 1er juin, a dit Alexander Isaacs. Plusieurs familles de l’île de la Dominique vivent dans des abris temporaires sur leur propriété après que l’Ouragan Maria ait détruit leur maison et des centaines d’autres maisons et bâtiments en 2017. L’ouragan de catégorie 5 a tué des dizaines de personnes, endommagé des routes et des ponts, et a laissé les résidents dans de dures conditions de vie. ADRA a été en mesure de déplacer des familles vulnérables dans de meilleurs logements offrant aux résidents la sécurité, le confort et un meilleur mode de vie, a ajouté Alexander Isaacs. L’Ouragan Maria a également causé de graves dégâts sur d’autres îles de l’Union Caribéenne et mobilisé les efforts de secours pour venir en aide aux milliers de familles touchées par la catastrophe.

« L’approche d’ADRA en matière de développement est depuis longtemps basée sur le partenariat. Plutôt que de canaliser les ressources vers des projets de secours éclairs, ADRA se concentre sur l’autonomisation de la communauté locale, » a indiqué Dr Isaacs. « Lorsqu’elle entre dans une région, ADRA donne aux partenaires dans la communauté les outils et les ressources dont ils ont besoin pour améliorer leur propre niveau de vie et leur assurer indépendance économique et dignité. »

Une école à Saint-Thomas après les dégâts causés par l’Ouragan Maria en 2017. De nombreuses îles du territoire de l’Union Caribéenne ont été frappées par des ouragans ces dernières années. [Photo : Fédération du Nord de la Caraïbe]

Les directeurs locaux d’ADRA ont présenté des rapports sur les fonds acheminés pour répondre aux besoins de transport des familles hispaniques migrantes à Tobago, tandis que dans la plupart des territoires, ADRA continue de servir en offrant un soutien aux sans-abri, en subvenant aux besoins des familles en difficulté, en soutenant les initiatives de retour à l’école et en travaillant avec les départements des services communautaires des églises locales pour répondre aux besoins des personnes touchées.

« Nous voulons consolider notre organisation afin de mieux nous positionner pour assumer notre rôle dans le développement, » a ajouté Dr Isaacs.

Les dirigeants ont célébré le succès obtenu en faisant enregistrer ADRA dans la plupart des îles de l’Union Caribéenne et ont voté de s’inscrire à une initiative de demande de subventions pour entrer en contact avec des partenaires bénéficiaires et d’autres parties prenantes qui voudraient soutenir le ministère d’ADRA.

Pasteur Kern Tobias, président de l’Union Caribéenne et président du conseil d’administration d’ADRA dans la région, s’est adressé aux dirigeants lors d’une récente réunion en ligne le 16 mai 2023. [Photo d’archives de la DIA : Libna Stevens]

« Sécuriser les opportunités de financement durables, élargir les opportunités de communication et de marketing et développer davantage de domaines de concentration thématiques nouveaux et pertinents, sont quelques-unes des choses qu’ADRA continuera à poursuivre dans l’avenir, » a déclaré le président du conseil d’administration d’ADRA dans l’Union Caribéenne, pasteur Kern Tobias. Pasteur Tobias est également président de l’Union Caribéenne.

Pasteur Tobias a soutenu la collaboration et l’intégrité d’ADRA Dominique qui continue d’avoir accès au financement de son partenaire européen dans la construction de maisons pour les personnes. « Ils représentent une organisation internationale et en raison de leur responsabilité et de leur transparence, ils ont permis de maintenir l’intégrité de leur partenaire, » a dit pasteur Tobias.

ADRA Dominique, par l’intermédiaire de sa directrice locale, Priscilla Prevost, a présenté un rapport sur la récente visite fructueuse de leur partenaire ADRA Royaume-Uni sur l’île en mai.

Les dirigeants ont convenu de la nécessité d’avoir un plan d’urgence national sur tout le territoire et ont souligné le besoin urgent pour les territoires de se préparer à la saison des ouragans.

ADRA est reconnue officiellement dans de nombreuses îles de la Caraïbe comme une organisation humanitaire respectable qui répand l’amour de Jésus dans les communautés. L’agence est une organisation humanitaire mondiale qui apporte des secours et du développement aux individus dans plus de 107 pays.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Deux nouvelles éditions de la Bible visent à soutenir le culte dans la famille adventiste
Ma ville ma mission
Célébration de « Toute la Famille en Mission » en direct de la Guadeloupe