Mots-clés les plus recherchés

Le nombre de morts s’élève à plus de 300, et on compte 1800 blessés

14 Août 2021 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Par : Kimi-Roux James ADRA International

Samedi 14 août, aux environs de 8h30, un séisme de magnitude 7,2 a frappé les régions du sud : Les Cayes, Jérémie, Saint Louis de Sud, Aquin, Petit Trou de Nippes, Anse-à-Veau et Cavaillon, et a été suivi de plusieurs répliques. Les secousses ont été ressenties jusqu’en Jamaïque, à environ 320 kilomètres de là.

Les médias locaux avaient indiqué plus tôt que la mer à Jérémie s’était retirée, ce qui aurait pu être le signe d’un tsunami, mais les alertes ont été levées plus tard.

Les autorités locales ont déclaré l’état d’urgence pour un mois, sollicitant l’aide humanitaire. D’après les informations, les hôpitaux d’Haïti les plus proches des régions touchées seraient débordés. Le nombre de morts est passé à plus de 300*, et on dénombre plus de 1800* personnes blessées (*les chiffres sont susceptibles de changer), selon les rapports locaux.

ADRA arrive afin d’évaluer les dégâts à Saint Louis de Sud, une zone fortement touchée par le récent tremblement de terre qui a touché Haïti le 14 août 2021. [Photo : Evan Bernardini / ADRA en Haïti]

Les habitants des villes touchées tentent de localiser les membres de leurs familles et leurs amis qui sont portés disparus ou présumés morts. Des équipes ont été mises en place pour rechercher des personnes enfouies sous les décombres.

« L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) a été l’une des premières organisations humanitaires à atteindre la zone touchée de Saint-Louis de Sud en Haïti. D’après nos évaluations, la principale préoccupation est de prendre soin des blessés. En ce moment, des évaluations des dégâts sont en cours. L’une des principales difficultés est l’extrême complexité des secteurs contrôlés par les ‘gangs’ qui ne permettent pas un accès facile aux zones touchées. Nous sommes également préoccupés par la tempête Grace qui a été annoncée et par la situation déjà délicate en Haïti en raison des violences et des déplacements massifs de populations. La situation est extrêmement complexe, » a dit Elian Giaccarini, coordinateur de la gestion des urgences d’ADRA dans la Caraïbe.

Le personnel d’ADRA en Haïti parcourt les rues de Saint Louis de Sud, quelques heures après que le tremblement de terre ait frappé la région. [Photo : Evan Bernardini / ADRA en Haïti]

ADRA fonctionne en Haïti depuis plus de 30 ans et apporte son soutien dans des programmes liés à la nutrition, à l’agriculture, à l’eau et à l’éducation primaire dans les régions du nord, du nord-est et du centre d’Haïti, ciblant une population d’un million de personnes.

C’est la deuxième fois qu’un séisme majeur frappe Haïti en une décennie. En 2010, un séisme de magnitude 7,0 a causé la mort de près de 250000 personnes.

Pour montrer votre soutien, visitez le site ADRA.org ou appelez 1-800-424-ADRA (2372).

Des informations supplémentaires seront apportées selon l’évolution de la situation.

A propos d’ADRA 

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours est la branche humanitaire internationale de l’Église Adventiste du Septième Jour qui est en service dans 118 pays. Son action permet d’équiper les communautés et de changer des vies dans le monde entier en assurant un développement communautaire durable et des secours en cas de catastrophe. L’objectif d’ADRA est de servir l’humanité de telle sorte que tous puissent vivre comme Dieu l’a voulu. Pour en savoir plus, consultez le site ADRA.org.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Journée des Invités de l’École du sabbat
À Porto Rico, l’Église adventiste commence à évaluer les dégâts suite au passage de l’Ouragan Fiona
L’Église adventiste au Mexique forme des centaines de jeunes afin qu’ils deviennent des évangélistes numériques